ARIEL WIZMAN REMIXES

Publié le par Dr Drak

Pourquoi avoir accepté de participer à cette campagne ?

Je n’étais motivé par rien en particulier. Le ministère m’a appelé et m’a très gentiment demandé de faire un message de prévention en m’expliquant que le ministre s’était exprimé contre la répression. Je n’y voyais rien de mal. C’était un prêt de voix, ni plus ni moins. Je l’ai fait en deux prises et je l’ai quasiment oublié !

Les blogueurs disent que vous êtes mal placé pour leur faire la morale...

Ils ont raison. J’ai piraté aussi et je ne suis pas un exemple. En général, quand j’ai envie de quelque chose, je ne demande pas à l’Etat de me l’autoriser. Je fais confiance à ma morale. Et souvent ma morale me pousse à acheter les disques qui m’ont plu sur le Net. Mais entendons nous bien : si le téléchargement est l’ultime révolte, je suis un peu inquiet de la culture politique des blogueurs.

Des DJ font des remixes parodiques de votre voix, qu’en pensez-vous ?

C’est plutôt rigolo. Je n’ai aucun problème avec cette récup. J’ai prêté ma voix, j’accepte. Il va d’ailleurs y avoir une soirée le 3 février avec tous les remixeurs et j’y participerai sans doute !

Regrettez-vous d’avoir participé à cette campagne ?

J’aurais dû réfléchir. Car, à ma grande surprise, une dépêche me citait comme faisant « la grosse voix contre les pirates ». Moi, la grosse voix ? J’ai fait une grosse boulette, gratos en plus. Ça peut paraître débile, mais c’est comme ça.!

Commenter cet article